Internationale Situationniste, Numéro 6

Zentrales Mitteilungsblatt, herausgegeben von den Sektionen der Situationistischen Internationale.
Direktor: G.-E. Debord.
Die Redaktion dieses Mitteilungsblattes obliegt dem Zentralrat der S.I.: Debord, Kotányi, Nash, Sturm.

Alle in „Internationale Situationniste“ veröffentlichten Texte dürfen frei vervielfältigt, übersetzt oder verändert werden, selbst ohne Herkunftsangabe.

Beiträge

Instructions pour une prise d’armes

3

S’il y a quelque chose de dérisoire à parler de révolution, c’est évidemment parce que le mouvement révolutionnaire organisé a disparu de puis longtemps des pays modernes, où sont précisément concentrées les possibilités d’une transformation décisive de la société. Mais tout le reste est bien plus dérisoire (...)


Critique de l’urbanisme

5

Les situationnistes ont toujours dit que « l’urbanisme unitaire n’est pas une doctrine d’urbanisme mais une critique de l’urbanisme » (Internationale Situationniste 3). Le projet d’un urbanisme plus moderne, plus progressiste, conçu comme une correction de la spécialisation ur baniste actuelle est (...)


Encore une fois, sur la décomposition

12

Où en est la production culturelle ? Elle confirme tous nos calculs, si l’on confronte les phénomènes des douze derniers mois avec l’analyse de la décomposition présentée depuis quelques années par l’I.S. (cf. « L’absence et ses habilleurs » dans Internationale Situationniste 2, de décembre 1958). Au (...)


Défense inconditionnelle

13

La crise de la jeunesse, dans tous les pays modernes, est devenue un sujet de préoccupation officiel qui, à lui seul, mènerait le plus crédule à douter des chances de la société de la consommation dans sa tentative d’intégrer les gens. Dans le cas limite de la formation des bandes d’adolescents, il est (...)


Programme élémentaire du Bureau d’urbanisme unitaire

16

1. Néant de l’urbanisme et néant du spectacle L’urbanisme n’existe pas : ce n’est qu’une « idéologie », au sens de Marx. L’architecture existe réellement, comme le coca-cola : c’est une production enrobée d’idéologie mais réelle, satisfaisant faussement un besoin faussé. Tandis que l’urbanisme est comparable (...)


Perspectives de modifications conscientes dans la vie quotidienne

20

Étudier la vie quotidienne serait une entreprise parfaitement ridicule, et d’abord condamnée à ne rien saisir de son objet, si l’on ne se propo sait pas explicitement d’étudier cette vie quotidienne afin de la transformer. La conférence, l’exposé de certaines considérations intellectuelles de vant un (...)


Sur la répression sociale dans la culture

28

Individuellement, les artistes de l’époque moderne qui ne sont pas de simples reproducteurs des mystifications admises, sont tous plus ou moins nettement rejetés en marge de la vie sociale. Ceci parce qu’ils se trouvent obligés de poser, même à travers des moyens illusoires ou fragmentaires, la (...)


La pataphysique, une religion en formation

29

L’histoire des réligions se compose apparemment de trois stades. La religion dite matérialiste ou naturelle, arrivée à sa maturité dès l’âge de bronze. La religion métaphysique, qui commence avec le zoroastrisme, et se développe à travers le judaïsme, le christianisme, l’islam, jusqu’au mouvement de la (...)


Commentaires contre l’urbanisme

33

L’avis d’un expert — Chombart de Lauwe — constate, d’après des expériences précises, que les programmes proposés par les planificateurs créent dans certains cas des malaises et des révoltes, qui auraient pu être en partie évités si nous avions eu une connaissance plus ap profondie des comportements réels, (...)


Renseignements situationnistes

38

Au début d’un article de la revue Dissent (volume VIII, numéro 1) paru l’hiver dernier Edwin M. Schur constate avec un étonnement teinté de mélancolier : « De plus en plus celui qui s’adonne à la drogue devient un héros d’avant-garde en même temps qu’un moderne bouc émissaire. Ce qu’ont fait Jack Gelber, (...)

Dokumente
Angebote zum Thema bei

Ohne Titel