Archive & Bibliotheken

Archives Autonomies

Les Archives du futur : Debout les morts !

Notre passion est la mémoire, elle est fondamentale dans notre vie, elle est partie intégrante de nos luttes. Que serions-nous sans repère, sans ancien qui nous communique savoir et expériences ? Nous sommes, parce que nous nous inscrivons dans un continuum : nous construisons le présent, esquissons le futur tout en étant héritiers de ce passé qui nous enrichit.

En particulier, et ce qui nous importe en premier chef, le savoir de la résistance, de la lutte contre l’exploitation et ses corollaires : la de’possession - le fait d’être privé de notre capacité à assurer nous-mêmes notre existence et la domination (par exemple le pouvoir de l’homme sur la femme). Toutes ces luttes passées laissent des traces : orales (bouche à oreille, discussions.), écrites (journaux, brochures, tracts...), vidéos (films et clips militants) ou audios (émission de radios, journaux radiophoniques…

C’est pourquoi nous sommes à la recherche de ces fragments du passé, vaste mosaïque e’parpille’e dont chaque élément a son importance, sa place. Dans cette démarche, nous ne privilégions pas en particulier telle ou telle revue, journal, groupe ou tendance singulière. Nous collectons et diffusons aussi bien des documents issus de groupes se revendiquant de l’anarchie (dans ses différentes expressions), de(s) l’autonomie(s), de la gauche communiste, du situationnisme, des composantes des mouvements libertaire et communiste-libertaire, etc. que de divers comités centrés sur des luttes particulières : ouvriers, salariés, chômeurs, prisonniers, patients en butte à la médecine, femmes, etc.

Même si chaque membre du collectif a ses sensibilités propres, nous partageons une passion commune : la recherche de l’introuvable et la volonté de rendre accessibles, au plus grand nombre, ces traces écrites des expériences révolutionnaires qui nous précèdent, bien que nombres d’entre elles nous échappent encore.

Introuvable pour différentes raisons : journaux tirés à peu d’exemplaires, brochures confidentielles, papier de mauvaise qualité… le tout finissant au fond d’une cave, livré à l’humidité, à la moisissure... quand ce n’est pas la triste fin au fond d’une poubelle.

Introuvable parce qu’enferme’ au fin fond d’un institut, universitaire ou non, dont les conditions d’accès n’autorisent que peu de personnes à les consulter.

Introuvable aussi pour une raison terrible : cette mémoire n’étant pas saisie dans son importance, la coupure d’avec le passé s’en trouve amplifiée. Celui—ci est vidé de sa substance, vu au mieux comme une pièce de musée. Comme si le présent triomphait dans une immédiatete’ permanente, liquidant du coup tout ce qui nous relie aux générations antérieures. C’est le propre de cette société de créer des générations hors-sol, hors temps où tout ce qui a trait au passé devient ringard, de’suet. Nous refusons la négation de nos racines, du continuum traversant les générations.

S’il est vrai que la lutte contre l’exploitation et la domination à une époque donnée engendre des formes particulières, déterminées par les différentes composantes en mouvement, ne pouvant être reproductibles dans leurs expressions formelles à notre époque, il est pourtant essentiel de comprendre que l’essence de la lutte reste la même. C’est la raison pour laquelle la redécouverte de ce passé, parfois très proche, peut nous enrichir et nous armer plus efficacement dans nos combats présents et futurs.

De la diffusion et de la réappropriation effective du passé

Dès l’origine, avant même la naissance de notre collectif, la collecte de documents s’est inscrite dans la volonté de diffuser et permettre leur réappropriation. Plusieurs pistes ont été explorées qui ont amenées à la naissance du site Archives Autonomies et de fait, du groupe qui en assure aujourd’hui le fonctionnement.

Nous n’excluons pas, à l’avenir, de diffuser certains textes et documents par d’autres moyens que notre site internet. Cependant, l’état de nos capacités matérielles étant limité, l’essentiel de notre démarche prend une dimension « virtuelle >> qui ne facilite ni les contacts, ni les discussions. C’est la limite imposée par la forme que nous avons choisie pour rendre accessibles ces archives et par le petit nombre de personnes qui compose notre groupe.

A ce titre, nous lançons ici un appel afin de rassembler ceux qui seraient éventuellement intéressés par notre projet. Nous vous invitons à consulter notre site pour vous en faire une idée plus précise. Celui—ci est en constante évolution, il s’agrandit de semaine de semaine. Il s’étoffe au gré des découvertes de vieux papiers et de nos contacts. Néanmoins, si la numérisation de documents implique du temps, beaucoup de temps, ce qui nous ralentit le plus est la relecture, processus éminemment laborieux et parfois très pesant. Plus nous serons nombreux, plus de documents pourront être mis en ligne, plus de lecteurs pourront ainsi se réapproprier la mémoire de nos luttes, qui ne sont la propriété de personne, pas même de notre collectif. Cet appel s’adresse à tous ceux qui gardent dans leur grenier ou leur cave des piles de journaux ou de brochures, ne sachant qu’en faire. Ils s’adressent à tous ceux qui souhaitent consacrer du temps à retranscrire et mettre en forme les écrits de ceux qui nous ont précédés sur le chemin sinueux de la destruction du vieux monde dans lequel nous vivons. Qu’ils s’adressent à nous !

Neueste Beiträge

Benvenuti sul sito del collettivo Archives Autonomie!

ArchivesAutonomies, 16. Juni 2019
Ultime pubblicazioni Prometeo (1928-1938) La Revue internationale anarchiste (1924-1925) Premier Congrès de l'Internationale communiste - 2-6 mars 1919 *** Altre pubblicazioni A leaflet presenting our project and perspectives is now available : Archives of the Future: The Dead Rise Up! l (...)

Prometeo (1928-1938)

ArchivesAutonomies, 16. Juni 2019
Rendiamo finalmente disponibile online il giornale Prometeo (1928-1938), che attendeva da molto, troppo tempo di essere sottratto alle sabbie mobili del tempo per poter infine essere apprezzato come merita. Per l'occasione abbiamo redatto un'apposita presentazione che rende conto delle (...)

Sommari e articoli di Prometeo (1928-1938)

ArchivesAutonomies, 16. Juni 2019
Abbiamo qui raccolto degli articoli di Prometeo, già riprodotti e disponibili anche sui seguenti siti: Partito comunista internazionale N+1 Avanti barbari Li ringraziamo per il loro lavoro pionieristico. Annata 1928 Prometeo N°1 - 1 giugno 1928 La sinistra saluta con fervore i caduti ed i (...)

Presentazione di Prometeo (1928-1938)

ArchivesAutonomies, 16. Juni 2019
Nella mitologia greca, Prometeo rubò agli dei scintille di fuoco, nascondendole "in un bastone cavo" (Esiodo), per donarle agli uomini. Motivo per cui, metaforicamente, Prometeo dette agli uomini conoscenza e ragione, demolendo l'oscurantismo. Ieri, la prima volta, nel gennaio 1924, la Sinistra (...)

Lettera di Bordiga a Korsch

ArchivesAutonomies, 16. Juni 2019
Caro compagno Korsch, Le questioni sono oggi cosí gravi che sarebbe veramente necessario poterle discutere a voce molto a lungo: ma questa possibilità per ora non la avremo, disgraziatamente. Neppure ho quella di scrivervi dettagliatamente su tutti i punti della vostra piattaforma, alcuni dei (...)

Dichiarazione di Bordiga in nome della Sinistra (3° Congresso PCI - 1926)

ArchivesAutonomies, 16. Juni 2019
Parlerò pacatamente e con pieno senso di responsabilità. Le cose che dico saranno gravi per tutti noi e per il partito, ma si è voluto creare la situazione incresciosa che mi costringe a dirle. Indipendentemente da ogni considerazione di sincerità e purezza maggiore o minore degli individui, io (...)

Siamo giunti all’ultimo atto del massacro spagnuolo ?

ArchivesAutonomies, 16. Juni 2019
Da due anni che dura la guerra non avevamo ancora assistito a un simile massacro. Le cataste di cadaveri si accumulano in Aragona e Barcellona ha subito bombardamenti che hanno fatto migliaia di vittime. Donne, fanciulli sono travolti nell'ecatombe e si resta vinti dal raccapriccio davanti [a] (...)

Anido, ministro di Franco

ArchivesAutonomies, 16. Juni 2019
Franco ha costituito il suo ministero. Con quasi tutti generali, è naturale. Ed ugualmente naturale gli è che alla polizia sia stato designato Martinez Anido. Questo triste arnese era già stato l' "uomo forte" dei passati regimi, quello di Primo de Rivera compreso. I proletari di Barcellona, i (...)

Il sanguinoso bilancio di Teruel

ArchivesAutonomies, 16. Juni 2019
Lo abbiamo tante volte affermato: le vittorie militari in Spagna sono sempre delle disfatte che il proletariato paga colle migliaia dei suoi cadaveri. Attorno Teruel —ormai diroccata- operai e contadini si uccidono tra loro senza resta ed alla offensiva repubblicana si succede quella di Franco. (...)

La vittoria di Teruel è la vittoria sui cadaveri operai

ArchivesAutonomies, 16. Juni 2019
Per tre settimane una offensiva repubblicana si è sferrata contro Teruel: migliaia di sfruttati sono stati lanciati sotto una pioggia di proiettili e di obici contro altri sfruttati. La "vittoria" è stata ottenuta dall'esercito del Fronte Popolare come ieri lo era stato per quello di Franco. Ma (...)